1 Festival charbonnières LO GAROU

Tout a commencé en 2006,  sans cuisson dans l’écosite des charbonnières. Une maquette, le manifestation est en juin, les feux sont interdits.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

2007. Gros démarrage avec le tournage d’un film documentaire. Une jolie meule qui occupait toute l’aire de charbonnage BB1*. En tout bien tout honneur elle sera baptisée « Louisette ».

charbonnière de garrigue

2008. Je réalise une première charbonnière pendant la manifestation Lo Garou. Avec visite des anciens.

2008

2009. Lo Garou devient le Festival des Charbonnières. Et celle que je cuis prend le prénom de « Alinette ». Emplacement code BB2*.

alinette 2009

2010. C’était un 7 mars. A 17h30 la neige tombe, 30 cm. La cuisson donne un excellent charbon. Mademoiselle s’appelle Garoulette. Toujours BB2*.

garoulette 2010

2011. Je reviens à BB1* où j’avais cuit ma première pour le film des migrants italiens.

2011

2012. Des scolaires viendront chaque année et cette fois c’est toute l’école de St Bauzille de Montmel qui débarque. Du CP au CM2 soit 80 enfants. Super.

2012

Avec la visite de maitre Louis. Pas de l’école de la République mais celle qui m’a formé à l’art du charbonnage. Il est venu voir ma « Doucette ».

louis 2012

2013. Le printemps est là, ma belle s’appelle Violette.

violette 2013

Et la pluie s’abat en force et nous oblige a annuler le festival. Mais Violette ira jusqu’au bout avec comme public deux personnes trempées mais heureuses. Charbonnière sous une treille.

2013

2014. Amourette » va charmer plus de 700 personnes

2014

2015. « Carbouniéte ». La dernière d’une belle série « les Garoulaïres ».

_MAR6021

BB2 et BB1 sont les noms d’emplacements de sites de charbonnières sur le sentier des charbonnières.

titre-noirSamedi soir 7 mars. Moment privilégié réservé aux organisateurs et à leurs invités (trié sur le volet, patte noire obligée..). Surtout un bon moment entre amis où la fête est de mise. Cette année pas de spectacle ni de feu d’artifice mais une « improvisation (?) » chantée et jouée pour fêter mon anniversaire. La lune était pleine, les chants prenant avec cette belle chanson « Le Charbonnier » (cf. qqles posts en dessous). Merci à tous ces amis si chaleureux et dynamique.

_MAR6201Nous avions travaillé toute la journée à mettre en place les décors, les banderoles, les expositions, monté les dizaines de litres d’eau, installé les tables, les oriflammes et les poissons volants. Nous sommes tous montés dire bonjour à la charbonnière sous la lune éclatante. Restait plus qu’à prendre à la lettre le mot d’ordre de cette dixième édition: « On ne se prend pas la tête! ».

Dimanche c’est l’apothéose, le public est encore une fois au rendez vous, nombreux mais surtout intéressé et intéressant. Nous partageons connaissances et expériences. Rencontres toujours aussi riches d’informations et de passion. Mention spéciale à nos nouveaux amis du Vaucluse.

_MAR6310Les Grosses Têtes carbonisées se sont promenées tout au long du parcours et quelques unes m’ont tenu compagnie.

Elles ont salué leur mère,

CARBOUNIÉTE

dixième et dernière charbonnière garoulaïre

Des photos dans le site du foyer rural Les Quintillades: Lo Garou 2015

 

titre-noirLe début a été un peu difficile. Le vent, ennemi du charbonnier, soufflait avec des rafales à 60 km. Puis sont arrivés une cinquantaine d’enfants des CP de l’école de ST Mathieu de Tréviers. Bruno est allé les chercher à la descente du car. Nous avions organisé trois ateliers. Les techniques d’allumage du feu avec René, les dessins aux fusains avec Axel, mon fils, et moi à la charbonnière. Celle-ci a lâché des bourrasques de fumée qui ont impitoyablement boucanés les enfants. L’ambiance de ces volutes percées par les rayons du soleil au travers des branches et des silhouettes des personnes petites et grandes donnait un air magique à cette réunion. Le mystère des forêts et l’image un peu fantastique des charbonniers ce sont encore une fois mêlés dans la légende des bois mystérieux.

L’allumage s’est finalement bien déroulé et à 13h j’ai fermé la meule et commencé la carbonisation. Nous sommes restés Martine et René pour continuer l’aménagement et moi conduire le feu. La cabane avait été aménagé avec une bonne couche de paille comme literie, le toit refait avec des branches et une bache en dessous. René a accroché son hamac entre deux chênes verts comme d’habitude. Il sera secoué toute la nuit par le vent. Pour manger le soir nous avons construit un fort pare vent en branche. Le ciel était beau, le lune pleine (comme un temps de lo garou) et une planète, Vénus, se rapprochait petit à petit du Pic-St-Loup. Deux soirées magnifiques en nos garrigues.

_MAR6180

Puis arrive les jours J du samedi et dimanche…

Lien avec le site du foyer rural: Festival des Charbonnières Lo Garou

titre-noirLa voilà la charbonnière du Garou. J’ai pu la monter facilement, le bois était bien disposé, la terre humide, que du bonheur.

Certe elle n’est pas très volumineuse, c’est une péquéniote, mignonne qui demande qu’à se carboniser tel un astre. Elle va bien se coordonner avec les quatre jours..et  trois nuits que je peux lui accorder. Dimanche 8 mars au soir ce sera l’extinction. Et plus tard le beau charbon de bois, si tout va bien.

_MAR5718

titre-noirAvec Bruno et Yann nous avons commencé l’amélioration du gazogène expérimental. Il va gazer fort pour le festival des charbonnières….

Rajout d’un tiroir à cendres sur la cuve basse. Cela va nous permettre de souder la cuve haute et de ne plus avoir le problème d’étanchéité.

IMG_1500

IMG_1505Photos Yann Le Jamtel

 

titre-noirLe Festival des Charbonnières Lo Garou se déroulera le 8 mars 2015. Cet événement est organisé par les membres de la section patrimoine du foyer rural Les Quintillades à Ste Croix de Quintillargues.

Le principe est un cheminement dans l’écosite des charbonnières qui permet tout au long du sentier de rencontrer des animations et des expositions. Le thème est développé autour des différents savoir-faire utilisant le milieu garrigue avec une mise en avant des charbonnières. Sont aussi présentés les activités sur les fours à chaux, la distillation, les plantes tinctoriales, l’huile de cade, les capitelles et d’autres avec au total une vingtaine de sites.

Pour avoir une meilleures idées se reporter aux articles (post) de l’année dernière du Lo Garou (cf. à droite: Mes performances, 1 Festival charbonnières LO GAROU)

Cette organisation est ouverte à toutes et tous. Bienvenue à tous les bénévoles qui s’intéressent au patrimoine local ou à la diffusion des connaissances sur ce patrimoine (contact bandeau à haut à droite).

Lien avec le site du foyer: http://www.lesquintillades.eu/article.php3?id_article=334

titre-noir

Lo Garou 2014 a été un large succès d’échanges, de participation, de rencontres et d’animations, 30 bénévoles du foyer rural Les Quintillades et 800 visiteurs. Rendez vous l’année prochaine.

Samedi dernier j’ai présenté le monde des charbonniers au musée des antiquités de Nîmes. Rendez-vous est pris pour les journées du patrimoine en septembre avec l’idée de proposer des animations diverses sur les garrigues et bien sur avec les charbonniers.

Lo Garou c’est aussi l’accueil des scolaires, nous avons eu 75 élèves cette année._MAC7885Plus de photos ICI : https://plus.google.com/photos/110568817907203699021/albums/6001752100076993377

Le bilan ICI: http://www.lesquintillades.eu/article.php3?id_article=304

_MAC7878-2

 

 

titre-noirLors du festival des charbonnières nous avons offert à Alain Poulet le président de la Communauté de Communes du Grand Pic St Loup, et qui arrête son mandat, un souvenir personnalisé. Moment d’émotion pour les uns et les autres car ce présent symbolise réellement toute les relations que nous avons eu avec Alain Poulet qui à toujours supporté notre action. C’est notre Alain qui a sculpté cette oeuvre et j’ai simplement réalisé la carbonisation du fond qui représente le Pic-St-Loup.

_MAC8085

Alain le créateur est à droite avec le chapeau_MAC8084