Non classé

Grottes ornées, art pariétal ou des cavernes, j’avais eu l’occasion d’en parler lors de la visite de la reconstitution de la grotte Chauvet. Cette grotte qui contient l’un des plus ancien vestige de peintures préhistorique, env. 36 000 ans, a la particularité que ses dessins sont en grande partie fait au fusain. Le charbon devenu outil de communication.

J’ai pu visiter ces derniers temps la grotte Pech Merle et la fameuse Lascaux IV. Nos ancêtres artistes ont, là, plutôt utilisé de l’oxyde de manganèse et des pigments naturels.

Pech Merle, près du beau village de St-Cirq-lapopie, est une grotte très émouvante. En effet, nous avons droit de voir les vrais dessins et pas une copie. La cavité est très belle, avec de superbes concrétions, certaines étonnantes en forme de disque. Les peintures sont un peu dispersées. Le point d’orgues sont les deux chevaux remplis de pointillés et entourés de mains en négatif. Le fusain a été utilisé juste pour reprendre des courbes. Petites reprises d’artistes qui nous permet de dater la période de présence de ces hommes ou femmes. Environ 18 000 ans. Le panneau dit « de la frise noire », avec 11 mammouths, des bisons, des chevaux et des aurochs, est tout réalisé au charbon de bois. Des traces de pieds d’adolescents sont un témoignage émouvant de ces personnes qui ont parcouru à la lueur de mauvais éclairages, ces galeries. Visite: grotte Pech Merle

Galerie, ce mot évoque aujourd’hui l’art et les expositions, le mise en valeur des artistes.

A Lascaux, c’est le feu d’artifice. La galerie dite « Chapelle Sixtine » est une merveille d’art. Les parois en calcaire blanc, magnifient les superbes peintures de grande ampleur qui recouvrent totalement ces endroits. La superposition des dessins, des gravures, d’un bestiaire sans limite, donne le vertige tellement c’est beau. Juste une retouche au charbon sur un animal permet de dater cet atelier de peinture nature: entre 17 000 et 18 500 ans. Des reste de charbons dans des lampes, bois de genévrier, confirment cette période.

Visite: Lascaux IV

Reykjavik.

2 jours de « repos » qui me permettent d’entamer la construction d’un four pour carboniser les lupins. Les choses sérieuses commencent et pour que le projet avance il faut que je fasse des démonstrations.

Acte 1, récupération de deux futs de 200 l.

Puis découpe du fond de l’un des futs. Il va me servir de couvercle car ces futs sont déjà découpés en haut.

Ensuite j’ai découpé le fut ouvert des deux cotés, dans sa longueur:

Il va servir de cloison intérieure pour protéger l’isolant. J’ai donc réduit son diamètre en coulissant les deux bords l’un sur l’autre. Et j’ai mis des boulons pour fixer le tout.

Cette paroi se glisse parfaitement à l’intérieur jusqu’en bas. Je vais faire des encoches dans le fond pour que l’air rentre. Pour l’instant je n’ai pas d’isolant a mettre, il faut que j’aille le récupérer. Dans un souci de simplicité ce pourrai être simplement de la cendre qui est un bon isolant utilisé dans les fours rocket. Là il en faut quand même une bonne quantité.

Il me manque que le fut de 60 l a mettre à l’intérieur, la cheminée et le système de récupération des gaz.

A suivre….

Reykjavik.
2 days of « rest » which allow me to begin the construction of an oven to carbonize the lupins. The serious things begin and for the project to advance I have to make demonstrations.
Act 1, recovery of two barrels of 200 l.
Then cut from the bottom of one of the futures. It will serve me as a lid, for these are already cut up.
Then I cut it open on both sides, in its length:
It will serve as an internal partition to protect the insulation. I therefore reduced its diameter by sliding the two edges one on the other. And I put bolts to fix it all.
This wall fits perfectly inside down. I’ll make notches in the bottom for the air to come in. For now I have no insulation to put, I have to go retrieve it. For the sake of simplicity this could be simply ash which is a good insulator used in rocket ovens. There is still a good quantity.
I miss that was the 60 l to put inside, the chimney and the system of recovery of the gases.
To be continued….

Le Père Noël a apporté un petit objet assez particulier. Venu du Japon, ce pays où la tradition est fondamentale, où le travail du charbon de bois est toujours important et où la carbonisation est poussée aux extrêmes.

Les charbonniers de la région de Kishu, zone montagneuse pas très loin de Kyoto, poussent leurs cuissons à plus de 1000°. Le processus est en plusieurs étapes. Au final le charbon est libéré de ses poussières et devient actif. Beaucoup d’autres qualités se dégagent de ce fabuleux charbon qui a entre autre la particularité d’être « blanc » en surface. Sa dureté exceptionnelle permet aussi d’en tirer des bijoux ou des objets variés. Ce n’est pas du diamant, quoique en diamant noir, il préfigure ce cristal, son nom Binchotan.

Dans tous ces objets, l’un m’a conquis, la brosse à dent au Binchotan. Les poils sont enduits de ce charbon actif.

Des dents blanches avec une brosse noire.

Une adresse pour en acheter, il en existe d’autres, à chacun son choix. http://horace.co/fr/dents/horace-binchotan-toothbrush

Étonnant architecte que celui des derniers rois de l’ancien régime, Claude-Nicolas Ledoux, innovateur et utopiste dans ces projets de construction. La Saline Royale de Chaux (Saline royale d’Arc-et-Senans, 1774-1779), est un formidable complexe de traitement de l’eau salée naturelle pour en recueillir le sel si précieux dans les temps anciens. C’est bien sur dans la forêt de Chaux (cf. article précédent) que ce trouve cette saline. Le bois de cette grande forêt a servi à alimenter les foyers pour cuire les immenses chaudrons dans lesquels la saumure s’évaporait. Cet homme, qui a imaginé et construit d’innombrables bâtiments, n’a finalement laissé que peu de traces car beaucoup de ces réalisations ont été démontées ou détruites.

Par contre, après la chute de l’ancien régime, il a rédigé un formidable ouvrage avec plein de plans de bâtiments. Et parmi ceux ci deux ont attiré particulièrement mon attention…

Tout d’abord « l’atelier des charbonniers », une sorte de pyramide ou de cheminée immense. La forme du bâtiment rappelle celle de la meule de bois a carboniser. Une belle allégorie.

_mar1643

img_20161031_163811594_hdr-2

Un bâtiment tout à fait extraordinaire, la cabane des charbonniers, qui s’est transformée avec un grand luxe. D’ailleurs il l’appelle  « logement des charbonniers ». J’en rêve!!! passer les colonnes comme un tribun romain…tout noir de charbon.

img_20161031_164124251_hdr-2

img_20161031_164901060_hdr-2

 

Claude-Nicolas LEDOUX, l’architecte

Photos des maquettes présentées au musée de la Saline d’Arc-et-Senans, à voir c’est étonnant.

 

 

Dans le post (article) « http://www.altimara.eu/blog/?p=1209 », j’ai présenté le village Charbonnières dont les heureux habitants se nomment Charbonnier (ière).

Il y a en France plusieurs villages portant ce nom:

pohkpoogefedqp7-725-220

Charbonnières, est un petit village français, situé dans le département d’Eure-et-Loir et la région du Centre-Val de Loire. Ses habitants sont appelés les Charbonniers et les Charbonnières.

Charbonnières, est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté. Ses habitants sont appelés les Leunais et les Leunaises ++

Charbonnières-les-Varennes est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme en région d’Auvergne-Rhône-Alpes. Elle fait partie de l’aire urbaine de Clermont-Ferrand et du parc naturel régional des volcans d’Auvergne. Ses habitants sont appelés les Coupaux. ++

Charbonnières-les-Vieilles est une commune française, située dans le canton de Manzat, dans le département du Puy-de-Dôme en région d’Auvergne-Rhône-Alpes. Elle fait partie de l’aire urbaine de Clermont-Ferrand. ++

Charbonnières-les-Bains est une commune française située dans la métropole de Lyon en région Auvergne-Rhône-Alpes. Ses habitants sont appelés les Charbonnois, Charbonnoise. ++

Charbonnières-les-Sapins est une commune française située dans le département du Doubs en région Bourgogne-Franche-Comté. ++

capture-decran-2016-10-15-a-12-49-02

Charbonnier-les-Mines est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne-Rhône-Alpes. On parle là de mines à charbon, donc de mineurs et pas de charbonniers. gentilé: Charbonniercapture-decran-2016-10-15-a-13-11-38

capture-decran-2016-10-15-a-13-11-20

capture-decran-2016-10-15-a-13-09-03

Les plaques des villages sont extrait du site: http://www.communesdefrance.eu/index.html

Une manifestation fort sympathique dans les bois de la montagne noire. C’est dans une scierie, celle d’Arno, que la fête a eu lieu. Une pluie diluvienne avait détrempée la terre argileuse et heureusement tous les artisans avait un bon abris dans le hangar. Sauf moi, charbonnière oblige. faire du feu dans une scierie, c’est jouer …avec le feu. Du coup l’ambiance a été au top, dans la journée, animations avec les artisans du bois et assimilés (de belles réalisations) et le soir musique et spectacles sous chapiteau.

J’ai monté une toute petite meule avec du châtaignier très sec. Elle a fumé comme une grande, grandes volutes de fumée blanche qui a bien enfumé tout le monde. J’adore!

_mar1409

Cette petite charbonnière, au doux nom de « Bosquette »,  a très bien fonctionné. Cuisson rapide because bois sec. C’est la deuxième fois que je conduit une meule de bois sec. La première était en Suisse avec du hêtre. Les buches sèches cuisent plus rapidement. Le charbon est très léger.

Puis nous avons réalisé des cuissons au four. J’ai ramassé des herbes vertes et sèches le long des chemins. Le four donne un charbon exceptionnel en carbone, un haut taux de pourcentage. La preuve est une buche mise à l’intérieure des herbes et qui est ressortie parfaitement carbonisée.

_mar1420

Martine s’est employée a confectionner les briquettes de charbon reconstitué. Nous avons utilisé un nouveau tube-moule de diamètre 50 mm. Ce procédé donne des galettes d’un bon standard.

capture-decran-2016-09-21-a-23-42-33

Les contacts ont été nombreux. Tout le monde est admiratif du résultat qui semble improbable au départ. Nous projetons pour l’année prochaine un rendez vous avec une grande meule et beaucoup d’animations autour._mar1450

Merci à Benjamin, Arno, Marie Claire et Véronique, les piliers de l’association pour cette belle fête.

Le sel noir fait recette en Islande.

Le sel islandais est issu de l’océan Atlantique, par traitement géothermique, c’est à dire par évaporation forcée de l’eau de mer au contact de la chaleur de l’eau chaude naturelle.

Le sel noir est inspiré du fameux sel d’Hawaï. Un sel mélangé de charbon actif, d’où la couleur noire.

Si le sel vient de l’océan, je ne sais pas encore d’où vient le charbon.

« Lava salt », « Volcano salt », le caractère volcanique sert d’argument de promotion. Aucun des deux éléments n’a d’origine volcanique.

IMG_20160705_101429104_HDR-2

IMG_20160705_101213118_HDR

 

En visitant l’exposition des « Savanturiers » actuellement présentée au musée d’histoires naturelles de Toulouse, j’ai vu un objet insolite en relation avec le charbon. En fait c’est un simple bocal dans lequel il y a une sorte de poussière noire. L’étiquette indique: « météorite charbonneuse Orgueil ».

Le 14 mai 1864, une météorite de 14 kg s’est écrasée à proximité d ‘Orgueil dans le Tarn et Garonne. Elle est la plus grosse des 7 exemplaires connus et présente des composants du plus haut intérêt. En effet elle a des traces d’acides animés extraterrestres. La théorie de la Panspermie, c’est à dire que la vie serai arrivée de l’espace, est ainsi confortée. Cette météorite est toujours étudiée par les plus grands laboratoire, comme ceux de la NASA.

Le charbon de l’espace, quelle imagination, faire une charbonnière sur la Lune. La réduction d’oxygène est complète, mais faudra accrocher avec des sangles le bois à carboniser à l’arrière du LEM pour l’amener jusqu’au sol lunaire….

météorite charb

lune charb

Plus de détails: wikipedia Orgueil